Avis de recrutement Agent de Santé Communautaire du Projet Confiance dans les Soins de Santé Maternelle (CSSM)

Contexte du Projet :
Le Projet CSSM intervient depuis février 2018 dans les sous – préfectures de Bowé et de Diécké
comptant environ 91 194 habitants, préfecture de Yomou, située à plus de 1 000 km de Conakry (la
capitale) dans la région administrative de N’zérékoré, appelée Guinée Forestière. Le projet a travaillé
avec deux établissements confessionnels de santé, il s’agit de la Clinique Méthodiste Unie de Diécké
de l’église méthodiste et du CMC Notre Dame de Vie de Bowé de l’église catholique, 5 postes de
santé publics et 10 communautés (villages). Ces structures sanitaires de proximité offrent des soins
de santé primaires aux communautés avoisinantes malheureusement, elles ne répondent pas avec
satisfaction la demande à cause de la compétence limitée du personnel et l’état de délabrement des
infrastructures. Cet état de fait crée une méfiance quant à l’utilisation optimale de ces structures de
santé. Le projet a envisagé d’intervenir pour contribuer à l’amélioration de cette situation par une
approche intégrant trois volets : 1) la méthode participative SALT, 2) la formation du personnel de
santé en soins maternels et 3) la rénovation et équipement des structures sanitaires des soins
primaires.
Objectif général :
La santé des mères et des nouveau-nés dans les sous-préfectures de Bowé, Diécké et Lainé est
améliorée.
Objectifs Spécifiques
1. La participation communautaire en santé est renforcée et active ;
2. Les soins sanitaires locaux (confessionnels et publics) sont améliorés à travers le
renforcement des compétences et capacités du personnel ;
Indicateur objectif 1 :
1. Le nombre de femmes enceintes qui font la CPN a augmenté de 15% en comparaison avec
les données de la phase précédente (2018-2019 et 2020-2021)
2. Chaque village réalise au moins 3 propres activités axées sur la santé maternelle et infantile

Termes de référence de l’agent de santé communautaire du projet confiance dans les soins de santé maternelle
(CSSM) Page 2
Indicateur objectif 2 :
1. Le nombre d’accouchements à domicile est réduit de 10% en comparaison avec les données
de la phase précédente (2018 – 2019 et 2020 – 2021).
2. Le nombre des accouchements dans les 3 CMC et 11 PS augmente 20% en comparaison avec
les données de la phase précédente (2018 – 2019 et 2020 – 2021).

I. Compétences et Responsabilités de l’agent de santé communautaire
Sous la responsabilité directe du Cordinateur de la région :
– Collaborer avec tous les acteurs (les communautés, les autorités administratives et
sanitaires, les structures de santé, les institutions nationales et internationales, les ONG, les
associations des jeunes et femmes, les religieux, privés, etc) dans la zone du projet ;
– Soutenir techniquement les structures de santé cibles du projet confiance dans les soins de
santé maternelle (CSSM) sur tous les questions médicales touchées par le projet;
– Participer activement à l’élaboration, l’exécution et le suivi du plan opérationnel du Projet
confiance dans les soins de santé maternelle (CSSM) ;
– Participer activement à l’atteinte des indicateurs du projet confiance dans les soins de santé
maternelle (CSSM) ;
– Représenter l’ONG Tinkisso et du Projet confiance dans les soins de santé maternelle (CSSM)
auprès des autorités, services techniques et autres partenaires dans la zone du projet;
– Participer à l’élaboration des termes de référence des rencontres, des sessions de formation
et la gestion de la logistique dans le cadre des activités du Projet confiance dans les soins de
santé maternelle (CSSM) ;
– Gérer et utiliser des équipements, matériels et ressources financières mis à sa
disposition avec loyauté et professionnalisme ;
– Participer à la mise en place d’un mécanisme de suivi des indicateurs de performance, de
collecte de données pertinentes, de gestion financière et matérielle, etc.
– Produire des rapports mensuels, trimestriels, semestriels d’activités du Projet confiance dans
les soins de santé maternelle (CSSM) ;
Il doit assurer de manière efficace et efficiente la mise en œuvre des activités du Projet confiance
dans les soins de santé maternelle (CSSM) ainsi que la gestion des relations avec l’ensemble des
acteurs et en particulier ceux intervenant dans le secteur de la santé.
II. Principales activités de l’agent de santé communautaire du Projet confiance dans les
soins de santé maternelle (CSSM) :

Termes de référence de l’agent de santé communautaire du projet confiance dans les soins de santé maternelle
(CSSM) Page 3
– Collecter les données sanitaires (début, en cours de mise en œuvre et fin) de la région en
général et en particulier des préfectures, sous-préfectures et communautés dans lesquelles
le projet intervient ;
– Suivre et collecter les données relatives aux indicateurs du projet sus mentionnés ;
– Suivre l’hygiène et la qualité des services dans les postes de santé et les cliniques cibles du
projet ;
– Préparer, organiser et faciliter la mise en œuvre des rencontres d’échange communautaire,
des ateliers de formation (SALT, thématiques de santé, etc.), des voyages d’échange ;
– Identifier et informer les bénéficiaires à chaque fois que c’est nécessaire ;
– Préparer et organiser la participation des agents de santé dans toutes les sessions éducatives
et de renforcement de capacités ;
– Surveiller régulière des mesures de la prévention, du contrôle des infections et des mesures
d’hygiène dans les établissements de santé cibles ;
– Participer au monitoring des différents projets exécutés ;
– Stimuler les communautés en collaboration avec les facilitateurs communautaires à mobiliser
des agrégats et suivre les travaux de rénovation ou de construction des
infrastructures communautaires ;
– Conseiller les autorités villageois et les facilitateurs communautaires sur la méthode SALT ;
Motiver les facilitateurs communautaires et les accoucheuse villageoises ;
– Identifier et participer à la sélection des prestataires de services/spécialistes pour des tâches
diverses ;
– Rédiger les rapports techniques périodiques et rapport des résultats finaux et faciliter leur
diffusion auprès des parties prenantes du projet ;
– Sauvegarder les données dans l’ordinateur, les imprimer et archiver au bureau ;
III. Qualifications et expériences recherchées :
– Etre diplômé (e) en santé (Médecin, Infirmier d’Etat, etc.) ;
– Avoir une bonne connaissance en santé publique, santé communautaire, santé maternelle ;
– Avoir une expérience d’au moins de 3 ans dans l’un des domaines ci-dessus ;
– Etre âgé (e) de 20 et 45 ans ;
– Avoir de l’expérience dans la conception des fiches et la collecte des données sanitaires ;
– Etre habile à travailler en milieu rural auprès de groupes défavorisés ;
– Etre capable de communiquer dans au moins une langue locale (guerzé, kono, mano, etc.) de
la zone d’intervention du projet ;
– Etre capable de travailler sous pression ;
– Maitriser l’outil informatique ;
– Avoir une bonne expression orale et écrite en Français ;
– Etre disponible et capable de travailler en équipe ;
La candidature féminine est vivement encouragée
IV. Pièces à fournir :
 CV et lettre de motivation adressée au Directeur exécutif de TINKISSO ;
 Copies des diplômes/Certificats ;
 Deux photos d’identité ;

Termes de référence de l’agent de santé communautaire du projet confiance dans les soins de santé maternelle
(CSSM) Page 4
 Lettre de recommandation d’un ancien employeur ou satisfecits
V. Dépôt de dossier
Les dossiers sont déposés plis fermés ou envoyés par mail aux adresses suivantes :
1. Bureau régional Tinkisso Guinée Forestière, quartier Osud, commune urbaine de N’zérékoré,
tel 622 960 606 ; 628 135 191, mail alin_742000@yahoo.fr, sanohyomba@gmail.com ;
2. Bureau national Tinkisso, quartier simambossia, commune de ratoma – Conakry, tel 624 69
55 55, 628 467 602 ; mail acamara@tinkisso.org sigac65@gmail.com
Date limite de dépôt des dossiers est fixée au 20 novembre 2019 à 16 H 30.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
1 × 20 =